Si vous êtes un tant soit peu introduit au phénomène maker et que vous vivez près de Paris, vous aurez sans aucun doute entendu parler du FacLab !
Ce lab adossé à l’université de Cergy-Pontoise sur le site de Gennevilliers comprend 5 salles et des centaines de m² d’espace !

Outils et gestion du faclab

Le FacLab compte une communauté de plus de 2000 membres, et toutes les semaines on voit défiler des dizaines d’entre eux qui viennent développer leur

DCIM101GOPROG0012343.

DCIM101GOPROG0012343.

projet (personnel, start-up…).

En début de semaine, le fablab n’est ouvert qu’aux habitués, contrairement aux jeudis et vendredis où il est ouvert à l’ensemble de la communauté.

Les membres peuvent accéder à des formations professionnelles (payantes). Par exemple pour bénéficier du statut de facilitateur, il est nécessaire de faire 70h de formation en tout (cela comprend des formations sur les machines, des tables rondes et des périodes de stage au sein du fablab).
Un des projets de développement serait de créer spécifiquement des ateliers pour les nouveaux membres de la communauté pour les former plus rapidement.

L’enceinte accueille parfois des petits groupes d’élèves avec des instituteurs pour faire de la sensibilisation principalement.

Les grosses machines pour travailler le bois et d’autres machines à la fois encombrantes et bruyantes, sont regroupées dans une salle à part avec accès sécurisé.

Pour subventionner leur parc de machines ils reçoivent des subventions notamment de la Fondation Orange et l’Université de Gennevilliers.

Sur leur site internet on peut retrouver des tutoriels pour développer des projets déjà existants.

La Réserve est une salle réservée au stockage des matières premières et des projets en cours de développement. Cela permet aux makers de ne pas avoir à se déplacer avec tout leur matériel et leurs prototypes encombrants à chaque fois.

Capture d’écran 2016-05-17 à 17.12.51

Organisation de la communauté

Il y a une réelle entraide entre les makers, les nouveaux sont formés par les habitués qui sont ravis de pouvoir transmettre leur passion et leur savoir plus largement.

La question de la gestion des compétences au sein de la communauté est une des problématiques les plus chères au fablab. A ce titre par exemple, un mur des compétences a été créé, on y retrouve les photos des fab managers et des membres habitués avec des pastilles de couleur qui indiquent leurs compétences détenues (en terme d’utilisation machines par exemple, de spécialisation dans un domaine…).

Organisation de Nocturnes une fois par mois pour animer la communauté. Ce sont des soirées qui permettent à des makers qui n’ont pas l’habitude de venir sur les mêmes créneaux d’ouverture de se rencontrer et partager sur leurs projets.

Tous les ans vers la fin février une mini MakerFair est organisée dans l’enceinte du fablab avec entre autres des ateliers de fabrication qui sont organisés (fabrication d’une fraiseuse numérique, d’un ventilateur…).