Aujourd’hui nous rencontrons Paul Fearney, le dynamique président du Fablab Marseille, une structure maker adossée à l’Ecole Centrale Marseille. Fondé il y a 4 ans, le fablab se caractérise avant tout par le fait qu’il est entièrement géré par des étudiants réunis en association. Le fablab de Centrale Marseille est une belle preuve que des étudiants peuvent à leur échelle changer  nos façons de produire et de travailler.

A Marseille, des étudiants ont fondé et gèrent entièrement leur fablab. Enquête !

Vous souhaitez fonder un fablab dans votre école ? Trois pistes pour commencer.

_IGP4398_1

Piste 1: La méthode des petits pas

Paul nous encourage à créer nous même notre fablab : il faut commencer petit nous explique t-il en songeant au local miniscule dans lequel s’est créé le fablab marseille. Il faut parvenir à construire une relation de confiance avec ses partenaires (l’école, les étudiants, les professeurs…), ce qui prend du temps. Patience donc ! Créer un fablab en école aujourd’hui requiert une phase de vulgarisation (que fait-on dans un fablab? Pourquoi est-ce important?). Le concept doit être adopté par la communauté à laquelle vous appartenez.

Petit à petit, au fur et à mesure que l’on grossit, il faut aussi parvenir à conserver l’indépendance de son atelier.

Piste 2 :Le « Maker original challenge » : un bon moyen de dynamiser un fablab étudiant_IGP4403_0

Paul nous décrit quelques activités pratiquées son fablab. Parmi le foisonnement des initiatives entreprises par sa petite équipe composée d’une vingtaine de membres nous notons en particulier le « MOC ».

Le Maker Original Challenge (MOC) est un hackaton organisé par le fablab Marseille tous les ans en début d’année. Le challenge est simple : des étudiants ont 48h pour faire passer du stade de l’idée au prototype fonctionnel un ensemble d’idées proposées et pitchées sur des systèmes innovants. Le jury valorise également les étudiants qui mettent au point un business model intelligent adossé à leur innovation. Une façon de dire que l’on se préoccupe dès la phase de prototypage de la façon dont l’invention peut avoir un large impact. La nourriture et les lits de camp sont fournis par le fablab pour cette compétition hors du commun.

L’essentiel du MOC : dynamiser la communauté du fablab autour d’un jeu innovant et compétitif qui permette de mobiliser les étudiants

Piste 3: Ancrer son fablab étudiant dans un écosystème plus large que l’école

Paradoxalement, si vous créez un fablab pour les étudiants de votre école il vous faut aussi penser plus large, en dehors de votre école. Paul nous raconte également comment le fablab de Centrale Marseille est parvenu à créer un véritable éco système autour de lui : des partenaires prestigieux, d’autres associations étudiantes à vocation technophile (de la robotique, de l’entreprenariat) ou sociale (Echanges phocéens). Le fablab travaille néanmoins bien sûr de façon rapprochée avec l’Ecole (ouverture d’une nouvelle salle avec d’imposantes machines très bientôt), mais il faut parvenir à mobiliser au delà des salles de cours pour financer et animer votre tiers-lieu. Le Fablab est d’ailleurs structuré en 3 pôles : un pôle innovation, un pôle client et un pôle solidarité qui reflètent bien cette ouverture du lab vers l’extérieur. 

 

Ci dessus, quelques photos du fablab marseille (source : Site du fablab marseille avec la permission de Paul)