Le fablab de Dassault Systèmes est d’abord né avec l’idée d’aider les employés à mener des projets en autonomie, avec l’aide des outils de l’entreprise. Les rencontres sont ainsi favorisées entre les 3 000 employés du siège européen de Vélizy-Villacoublay. Entre échanges de bonnes pratiques et mise en œuvre de projets, le fablab est souvent bien rempli !

          Le projet love.by.me s’est lancé fin 2014 suite au projet d’un employé, Benoit Ravez. Dans le cadre d’un concours de design 3D interne, il a inventé le concept d’un cœur gravé avec 2 prénoms. Grâce aux outils de 3DS, le cœur est généré automatiquement et peut être prévisualisé en ligne. Un partenariat avec Sculpteo permettait ensuite d’imprimer la pièce pour qu’elle soit expédiée.
Intermarché a notamment testé le projet sur la Saint-Valentin et la Fête des Mères 2015. Petit fun fact : plus de 500 pièces en argent massif ont été commandés pour la Chine, il s’agissait en fait d’une agence matrimoniale qui a utilisé l’idée pour remercier ses clients !

          Un autre projet dont le fablab est fier, c’est la construction d’un drone en 3 mois par 2 ingénieurs de Dassault Systèmes qui ne se connaissaient pas ! Ce projet montre bien la réussite de la communauté numérique qui se tient derrière le fablab physique, puisque c’est comme ça qu’ils sont rentrés en contact.

          Parallèlement à ces projets aux débouchés impressionnants, se tiennent d’autres petits projets, non moins importants. On peut ainsi citer l’employé qui voulait réparer une pièce cassée de son lave-vaisselle. Un projet qui peut paraitre mondain et simple mais implique finalement de scanner la pièce en 3D, de filtrer le bruit sous Catia et d’en améliorer le design pour éviter qu’elle ne se rompe au même endroit. La petite histoire, c’est que la pièce fut imprimée par erreur en plastique biodégradable, elle n’a donc pas tenu plus de 2 lavages. Une nouvelle pièce imprimée dans un plastique classique est toujours en place !

          Mais ce n’est pas un simple fablab ! Il héberge également le 3D Experience Lab ! C’est un incubateur de start-ups  : Dassault Systèmes propose des outils cloud avec le mentoring associé pour permettre à la start-up de se développer au mieux. Ce partenariat fait suite à un processus de sélection poussé (environ 1/50 sélectionnés), que 8 entreprises ont relevé à ce jour.

          Dassault n’a pas de demande vis-à-vis de la start-up et ne prend pas de capital (car de toute façon l’innovation résultante est très souvent hors champ d’activité de DDS).
Leurs objectifs sont :
– A court terme : une bonne communication sur le projet et sa valeur marketing
– A moyen terme : donner des idées aux équipes et avancer sur l’open innovation
– A long terme : la réussite des start-ups et leur achat de licences

          Cet incubateur englobe Dassault Systèmes dans sa globalité puisque n’importe quel employé peut choisir d’aider une start-up. Jusqu’à 10% de son temps et de ses objectifs pourront alors être dédiés au fablab, avec ainsi un fort impact sur sa notation de fin d’année ou son salaire ! En cassant ainsi les codes RH, Dassault Systèmes espère donner ue nouvelle motivation à ses employés.